Entête
Prochaine activité
Aucun évènement prévue pour le moment.
Annonces et Nouvelles

Dans cette revue :

  • Reportage sur le marché aux puces de Yamachiche
  • Dossier sur la marque «Huskymobile»
  • Reportage sur VSCA national show de Lowville NY
  • Reportage sur Ormstown (marché aux puces et exposition)
  • Petites annonces
Le Mot du Président

Qui est le Capitaine

Le 1er juin dernier, le RCMAQ organisait pour ses membres le 7e  marché aux puces de Yamachiche. Pour pouvoir présenter un évènement de cette ampleur, il faut :

- Un terrain à prix abordable avec un stationnement qui peut recevoir une foule.

- Un terrain où il y a des commodités (toilettes, restaurant, etc.) et qui est facile d’accès.

- Une assurance responsabilité

- Des personnes responsables pour gérer l’évènement que l’on nomme BÉNÉVOLES.

- Une personne responsable qui contrôle le tout, que l’on peut nommer LE CAPITAINE

 

Pour chaque évènement que le RCMAQ organise, un membre de la direction est responsable de l’évènement et cela gratuitement. Tous ces évènements que l’on organise sont à but non lucratif et servent à amasser des fonds.

 

À Yamachiche :

Le Capitaine : c’est moi, Pierre Pellerin

Les bénévoles étaient : Pierre Luc Ouellet, André Blanchet, Daniel Bédard, Denis Ouellet

Le terrain : Il nous a été offert gratuitement par mes amis Quintal, propriétaire de l’arrêt routier (Truck Stop) ‘’La Porte De La Mauricie’’.

Ils sont les Capitaines pour moi et je dois suivre leurs recommandations.

 

L’assurance responsabilité est comprise avec le terrain public. Un plus pour nous.

 

Les commodités sont multiples sur le terrain (voir l’article sur le sujet).

 

MISE AU POINT

Lors de ce dernier événement, j’ai eu un accrochage avec un membre, ce que je déplore.

Le litige était que l’emplacement de vente où le membre s’était installé n’était pas disponible pour l’utilisation.

 

1. Comme le terrain n’est pas à moi, je dois me plier aux demandes du propriétaire, même si cela ne me convient pas.
2. Comme l’événement débute à 7 h, théoriquement, personne ne devait être sur le terrain à moins d’avoir une autorisation d’un des bénévoles (directeur).
3. Des exceptions sont offertes à ceux qui arrivent la veille avec l’approbation d’un des bénévoles.
4. Comme une partie du site est un lieu de ravitaillement pour camion-remorque, ces derniers doivent avoir accès aux pompes pour le diésel 24 h sur 24 h.
5. Durant la journée, le propriétaire, quelques fois, modifie ses exigences et je dois m’y plier.

 

À 5h AM je me présente sur place.  Comme les années précédentes, plusieurs vendeurs ont commencé à monter leur kiosque à la même place que l’an dernier. Cette année, des cônes étaient installés pour délimiter une route pour les camions. Comme demandé par le propriétaire, je dois respecter la superficie d’accès pour les camions ainsi que les stationnements.

Et voilà le DRAME!  Un monsieur, qui est membre du RCMAQ et vendeur de pièces, ne veut pas se conformer à ma demande de déplacement.

Malgré mes efforts de lui expliquer la démarche que je dois suivre, le ton a monté envers moi et, comme je suis « soupe au lait », le ton a monté envers lui. Cela a fini que le monsieur a dû changer de place.

Ce que les participants doivent comprendre; 

1. C’est que le RCMAQ est invité par les propriétaires et que nous devons suivre leurs
2. C’est que les bénévoles prennent une journée de leur temps pour faire fonctionner quelque chose qui rapporte au club et aux vendeurs.
3. C’est que les bénévoles doivent rester à leur poste et qu’ils n’ont pas grande chance de chercher des trésors.
4. C’est que les bénévoles ne reçoivent aucun $$$$.
5. C’est que l’on fait cela parce qu’on veut que ça fonctionne bien.

Prenez soin de vos bénévoles, car si nous les perdons, nous allons perdre notre loisir.

Pierre Pellerin